Les copains d’abord

migration-3129340_1920

Quitter son job: check! Ok, et maintenant?!

Tiens, autour de moi 2 amis purs crus de la génération Y se posent les mêmes questions que moi…et si on se lançait ensemble? Trois cerveaux vaut mieux qu’un et puis faire des « brainstorming » et  refaire le monde avec ses potes c’est un programme qui me parle.
Je vous présente Mathy, franco-sénégalaise (vous l’aurez compris: point primordial pour la suite de notre histoire :)). On a fait notre thèse dans le même centre de recherche à Montpellier. Et voici Edouard, rencontré au cours de mon étape nancéenne. Il est diplômé d’une école de commerce et a une première expérience en transport-logistique. Il est passionné par la géographie, l’histoire, l’économie et la géopolitique (et la musique!).
Mes copains et moi on se complète et on a le même objectif :). On a des caractères bien trempés…l’aventure risque d’être pleines de surprises! J’ai hâte de commencer, et même si l’aventure ne débouche pas sur la création d’un business, nous vivrons un beau voyage.

Et le Sénégal dans tout ça? C’est quand même le titre du blog…dans mon prochain article je vous expliquerai pourquoi le Sénégal c’est d’la balle! Bienvenu(e)s dans notre African dream

Monia

« Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir »
Confucius

Le passage à l’acte

Tout allait bien, super job, super ville, super salaire! Mais il me manquait quelque chose…toujours cette petite voix dans ma tête: « et si t’avais ton projet à toi » « t’en as pas marre de bosser pour les autres » « métro, boulot, dodo… » « plus de hiérarchie? le pied! »… Comment la faire taire??!!!! Tout simplement, j’ai quitté mon job!

cropped-frog-1059816_19202.jpg

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours voulu avoir « mon truc à moi ». Mais je me suis toujours dis « on verra plus tard », « ce n’est pas le moment », « je n’ai pas assez d’argent », « j’ai un CDI quand même! », « c’est pour les autres », « et mon loyer, j’le paye comment?? »…. Bref, toujours pleins d’excuses derrière lesquelles je me cachais. Parce que dans le fond, je savais pourquoi je n’y allais pas: la PEUR! La peur de sortir de mon petit confort et surtout de me planter. Et si ça ne marchait pas? Quel drame! Je ne pouvais pas l’envisager. Et puis de toute façon je n’avais pas d’idées. Ok je balance tout, mais pour faire quoi? Faire du fromage dans le Larzac?! Soyons sérieux, j’ai toujours eu des jobs qui me plaisaient alors pourquoi prendre le risque de partir…

Ah oui, avant de continuer, je ne me suis pas vraiment présentée :). Je suis Monia, j’ai 34 ans et je vis à Montpellier. Je suis née à Blanc-Mesnil dans le 93. J’ai fait un doctorat en biologie mais j’ai vite déchanté quand il a fallu trouver du boulot dans la recherche. Et comme il n’est jamais trop tard, j’ai repris mes études! J’ai fait un MBA en Management des Affaires Internationales pour faire mes armes au cas où je monterais mon business un jour :). Puis j’ai bossé, à Paris, Nancy et Nîmes. Mon truc à moi? Le marketing & la communication, j’adore!

Tout allait bien, super job, super ville, super salaire! Mais il me manquait quelque chose…toujours cette petite voix dans ma tête: « et si t’avais ton projet à toi » « t’en as pas marre de bosser pour les autres » « métro, boulot, dodo… » « plus de hiérarchie? le rêve! »… Comment la faire taire??!!!! Tout simplement, j’ai quitté mon job!

Par chance, je n’allais pas changer de vie seule….Les copains d’abord

Monia

« Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser »
Charles F. Kettering