Nos dernières rencontres à Dakar

inter Destinations

Cela fait un petit moment que nous n’avons pas publié, mais il y a une bonne raison à cela : le projet a beaucoup évolué et s’est précisé depuis notre retour en France!

Pour autant nous n’avons pas oublié nos dernières rencontres lors de notre séjour au Sénégal, que nous avons voulons vous retranscrire, comme si on y était encore 🙂

 

Vendredi 20 avril, Dakar.

Aujourd’hui nous nous rendons dans le quartier MERMOZ, à la rencontre de la merveilleuse équipe de SOORETUL. L’accueil est des plus chaleureux, c’est Seydou (en charge du marketing et de la communication) qui vient nous chercher car nous nous étions un peu (beaucoup) perdus. Nous nous installons dans la pièce où l’équipe travaille, en compagnie d’Awa, la fondatrice de SOORETUL, et d’Alioune, en charge de la livraison et de la relation clientèle.

Discussion
En « grande » discussion avec Awa Caba, fondatrice de SOORETUL

SOORETUL, fondé en 2014, est la première plateforme digitale de promotion et de vente en ligne des produits agricoles transformés au Sénégal. L’entreprise permet aux femmes sénégalaises, actrices de la transformation, d’être beaucoup plus visibles et de commercialiser leurs produits à l’échelle nationale et internationale. En effet, pour les femmes n’ayant pas de boutique physique, la seule solution pour vendre sont les foires agricoles annuelles comme la FIARA, mais qui ne durent que quelques jours. 15 PME de femmes transformatrices travaillent aujourd’hui en collaboration avec SOORETUL, soit au total 2500 femmes concernées, et plus de 400 produits sont référencés sur la plateforme (céréales locales, confitures, jus, sirops, conserves, produits halieutiques, cosmétiques…). Les consommateurs commandent en ligne et peuvent soit venir récupérer leur commande, soit être livrés chez eux. SOORETUL propose aussi un service traiteur pour les entreprises, ainsi que du contenu en ligne, comme l’élaboration de recettes.

Un des challenges de l’entreprise aujourd’hui, est de pouvoir répondre à la demande de la diaspora sénégalaise présente en France (et en Europe), qui est en recherche des produits « du pays ». La demande est également forte au Canada et aux Etats-Unis, où la diaspora sénégalaise est très présente.

Au fil de la discussion, Awa met en avant les bienfaits des plantes naturelles et céréales locales, comme le fonio, céréale sans gluten adaptée notamment aux personnes diabétiques. La problématique étant que ces produits ne sont pas ou peu valorisés d’un point de vue scientifique (recherche, documentation). Il y a là un vaste champ de possible pour faire gagner ces ingrédients en popularité et en crédibilité. Le moringa par exemple, souvent ajouté dans les plats sénégalais sous forme de feuilles séchées (pour faciliter la digestion), est peu valorisé sous forme de poudre ou de graines comme c’est le cas en Europe (utilisé notamment pour faire des cures), où les bienfaits du moringa sont de mieux en mieux connus et documentés.

Nous avons abordé les problématiques de la création d’entreprise au Sénégal, et SOORETUL nous a donné une vue globale de l’écosystème tech agricole, ainsi que de l’environnement légal et normatif. Nous avons passé un peu de temps dans l’entrepôt de stockage pour mieux connaître les produits, et nous ne sommes évidemment pas repartis les mains vides !

Entrepôt
Un petit tour du côté de l’entrepôt !

L’entrevue s’est finie par une séance de shooting photo autour de la bannière de l’entreprise, dans la bonne humeur. Un grand merci à l’équipe de SOORETUL pour cet accueil exceptionnel !

Photo shoot
Avec Seydou et Alioune, le classique photo shoot

 

Samedi 21 avril, Dakar.

Aujourd’hui direction le quartier Sacré Cœur à la rencontre de Babacar BIRANE, co-fondateur de CONCREE. CONCREE est une plateforme en ligne de mise en relation entre d’un côté, des startups, et de l’autre, des investisseurs, des mentors et d’autres entreprises qui peuvent apporter leurs compétences (réseau social avec boite de chat). Elle permet aux jeunes entreprises de nouer des contacts et de rencontrer de potentiels investisseurs en indiquant clairement leur stade de développement (idée, test concept, test marché etc) ainsi que leurs besoins (conseils, échanges de compétences, partenaires, espace de travail…). La plateforme met également à disposition un ensemble d’outils de business planning. CONCREE apporte donc des solutions « face aux problèmes rencontrés par les entrepreneurs dans leur recherche d’accompagnement, de collaborateurs et de financement ».

logo-concree.jpg

L’entreprise se développe aujourd’hui sur l’idée, selon les mots de Babacar, « du Uber de l’accompagnement ». Autrement dit, avoir en partie le rôle d’un incubateur mais en ligne, sous la forme d’une communauté, avec un accès à un package de services : formation, suivi, travail sur le business plan, mis en relation avec des investisseurs, travail sur le juridique… La communauté est à ce jour composée d’environ 800 membres basés dans 30 pays.

CONCREE étant spécialisé dans l’accompagnement d’entreprises, nous en avons profité pour exposer à Babacar une idée qui germait dans nos esprits, à savoir la valorisation des plantes et fruits sénégalais en France, sous forme de produits transformés. Il nous a donné plusieurs pistes de réflexion : la création de valeur ajoutée, le packaging des produits agro, l’impact social direct en générant des revenus, la mise à profit de nos compétences, ou encore le cadre juridique de la création d’entreprise. Il nous a aussi donné une idée plus précise du fonctionnement de l’écosystème entrepreneurial au Sénégal.

Nous avons beaucoup apprécié cet échange avec Babacar, qui est une personne très ouverte et sympathique. Et nous avons fini par la traditionnelle séance photo autour du kakémono de CONCREE !

Babacar
En compagnie de Babacar, co-fondateur de CONCREE

 

Lundi 23 avril, Dakar.

C’est par un bel après-midi à Dakar que nous nous sommes rendus au café-restaurant chez Lulu pour déjeuner avec Eva Sow Ebion. Elle nous a fait découvrir cet endroit plein de charme situé au niveau de la corniche Ouest, qui propose également des fournitures de maison. Eva a une longue et solide expérience dans l’accompagnement d’entreprises innovantes. Elle a notamment travaillé pendant plus de 5 ans au CTIC de Dakar, le premier incubateur TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) lancé en Afrique de l’Ouest. Eva est arrivée avec un grand sourire et a sorti de sa besace, tout au long de notre entretien, plein d’idées et de conseils par rapport à nos envies d’entreprendre. Ayant aujourd’hui sa propre société de coaching, elle collabore principalement avec des institutions africaines comme l’UEMOA et l’Union Africaine, ainsi que des Ministères (Bénin, Togo, Djibouti…), pour la mise en place de programmes d’accompagnement et d’incubateurs à destination des entrepreneurs.

mockuppalm

Difficile de faire un résumé tant le nombre de sujets abordés était grand!

Nous avons discuté de la création de la chaîne de valeur dans le domaine agricole (production, conservation, transformation, packaging, promotion des produits made in Sénégal). Pour Eva la valorisation des produits transformés sénégalais doit passer par un accompagnement global, notamment sur le packaging, qui est aujourd’hui peut adapté à l’export. Mais aussi sur les normes !

Eva nous apporté des pistes de réflexion sur la valorisation de nouveaux produits peu connus en Europe. Elle a établi le même constat que SOORETUL sur la faible valorisation scientifique des plantes et fruits sénégalais.

Nous avons également abordé les problématiques de la certification Bio ou encore de la traçabilité des produits agricoles. Elle-même étant la fondatrice de NDOUGI, une plateforme de livraison de paniers de fruits et légumes bio au Sénégal, elle nous a conseillé sur la vente via les plateformes en ligne. De son expérience, le point le plus sensible dans ce secteur reste le nombre trop faible de producteurs, ce qui peut se traduire rapidement par une tension sur l’offre de produits disponibles. Il faut donc diversifier autant que possible son réseau de producteurs et penser à organiser sa propre production. Il y a peu de produits certifiés Bio au Sénégal. Pourquoi ? Principalement à cause du coût que cela représente. En effet il n’y a pas d’organisme de certification Bio et il faut donc se tourner vers des organismes étrangers comme Ecocert pour obtenir ce label.

Eva
Eva, Tech Ecosystem Lover

Pour ceux comme nous qui veulent démarrer un projet entrepreneurial, le financement est aussi un point crucial. Parmi les diverses sources possibles, Eva nous a parlé de la Direction à l’Entreprenariat Rapide (DER). Macky SALL, le président de la République du Sénégal, a créé cette direction et y a injecté 30 milliards de FCFA exclusivement dédiés aux femmes et aux jeunes entrepreneurs. Pour les sénégalais de la diaspora vivant en France et ayant un projet entrepreneurial au Sénégal, il a également été question du Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement (PAISD).

Eva nous a parlé et mis en relation avec plusieurs de ses contacts, dans le domaine agro/cosmétique, ou encore e-commerce (ShopMeAway que Mathy a eu l’occasion de rencontrer).

Nous avons passé un très bon moment, tellement que nous avons oublié la photo-souvenir de groupe. Merci Eva  et bon vent pour tous tes projets!

Mathy et Edouard

2 réflexions sur « Nos dernières rencontres à Dakar »

  1. Super que votre projet prenne forme comme ça! Merci pour le post et j’espère que vous allez bientôt concrétiser votre idée, soit au sein de Sooretul ou ShopMeAway, soit dans votre propre structure 🙂
    Pour moi c’est intéressant aussi de lire les infos sur le modèle de Concree pour accélérer et faire changer d’échelle l’assistance au développement / création d’entreprise. Me dirigeant moi-même vers l’investissement et la levée de fonds ca me parle.

    La bise de Berlin!
    Félix

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Féfé
      Merci pour ton message et encouragements et en effet, les choses bougent rapidement au Sénégal, Concree en est un très bel exemple! content d’avoir pu t’apporter des infos 🙂
      Affaire à suivre 🙂
      La bise de Montpellier

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s